Nos tutelles

CNRS Université de Toulouse

 

Le réseau des MSH

Réseau national des MSH

Rechercher



Langue            

Réseaux sociaux

Actualités Appels à Projets


Téléchargez la dernière Newsletter
du Service Partenariat et Valorisation
de la MSHS-T :






Accueil du site > Plateformes > Plateformes Dématérialisées

Huma-Num-Box

Plateformes Dématérialisées

Huma-Num-Box

Huma-Num-Box
Dispositif de stockage sécurisé.
Celui-ci vise à faciliter pour les chercheurs le stockage, la sécurisation et la gestion de leurs jeux de données volumineux.


La Maison des Sciences de l’Homme et de la Société de Toulouse accompagne ses laboratoires affiliés à trouver la solutions la plus adapté et pertinente.

Contact à la MSHS-T :
Sophie Corre
sophie.corre [at] univ-tlse2.fr

Huma-Num complète son offre de service par un dispositif de stockage distribué sur RENATER (la structure nationale qui interconnecte tous les sites de l’Enseignement Supérieur et Recherche en France).

Ce dispositif est une infrastructure technique, indépendante des usages fonctionnels (au sens des données : usage, référencement, traitement, publication, …) et des usages métiers. Il est à considérer comme un équivalent technique d’un serveur de fichiers ordinaire, mais distribué au niveau national, avec des fonctionnalités supplémentaires de préservation.

Le dispositif s’intercale dans l’offre d’Huma-Num entre les services existants à destination des utilisateurs finaux (Sharedocs, NAKALA) et le service d’archivage à long terme. Il offre un nouveau service complémentaire pour accueillir des jeux de données, principalement de grandes tailles (plusieurs centaines de téra-octets au total).

Ce dispositif est une infrastructure technique, indépendante des usages fonctionnels (au sens des données : usage, référencement, traitement, publication, …) et des usages métiers. Il est à considérer comme un équivalent technique d’un serveur de fichiers ordinaire, mais distribué au niveau national, avec des fonctionnalités supplémentaires de préservation.

Les données candidates à ce dispositif sont réputées “tièdes” voire “froides”, au sens où peu d’accès en écriture comme en lecture seront effectués durant toute la vie de ces données avec également très peu d’accès concurrents.

Par contre ces données ont vocation à être conservées de manière fiable durant plusieurs années (5 à 10 ans), car elles constituent la matière première du travail des chercheurs et ont souvent une valeur de type patrimonial.
Dans ce contexte, la Huma-Num Box peut équiper les sites SHS tels que les maisons des sciences de l’Homme, les laboratoires en régions ayant des ressources informatiques.
Le service de stockage visé peut être vu comme le pendant numérique d’une armoire sécurisée où l’on stocke des documents importants, à la différence d’un bureau où se trouvent les documents courants et de toutes natures.

Ces données seront notamment issues de campagnes de numérisation de fonds anciens, de photos, d’enregistrements audio, de cartes, de vidéos, de modèles 3D. Elles seront uniquement sous la forme de fichiers, si possible de grande taille, éventuellement accompagnés de fichiers de méta-données techniques et documentaires librement produits par les utilisateurs.

Le dispositif lui-même ne gère pas l’association des méta-données et des données, c’est à l’utilisateur de le prendre en charge. Les données stockées ne pourront pas être sous forme de bases de données au sens informatique.
Leur volume pourra atteindre plusieurs To par jeu de données.

Les données seront organisées en “partages” (ou en “volumes”), disposant de règles d’accès comme celles utilisées sur des services de fichiers classiques. Chaque gestionnaire de ces partages définira librement l’organisation arborescente des fichiers contenus dans chaque partage, afin de répondre au plan de classement qu’il aura défini lui-même.

L’intérêt principal de la Huma-Num Box est qu’elle permet ainsi les partages croisés entre les différentes structures adoptant ce dispositif dans le respect des intérêts scientifiques des enseignants/chercheurs.