Nos tutelles

CNRS Université de Toulouse

 

Le réseau des MSH

Réseau national des MSH

Rechercher



Langue            

Réseaux sociaux

Actualités Appels à Projets


Téléchargez la dernière Newsletter
du Service Partenariat et Valorisation
de la MSHS-T :






Accueil du site > Plateformes > Plateforme Universitaire de Données > Les Actualités PUD

InSHS : Le Guide de la Recherche

InSHS : Le Guide de la Recherche

Les sciences humaines et sociales et la protection des données à caractère personnel dans le contexte de la science ouverte

"L’informatique doit être au service de chaque citoyen [...] Elle ne doit porter atteinte ni à l’identité humaine, ni aux droits de l’homme, ni à la vie privée, ni aux libertés individuelles ou publiques."

En 1978, la France adoptait la loi Informatique et Libertés, dont ces phrases, extraites de son premier article traduisent l’inspiration humaniste. Quarante ans plus tard, c’est le même esprit qui anime le Règlement Général de Protection des Données (RGPD) entrée en vigueur le 25 mai 2018.
Ce texte fait de l’Union européenne l’espace au monde où les données personnelles sont les plus fortement protégées, à un moment où certains excès de la révolution numérique rendaient nécessaires de revenir à des valeurs fondamentales centrées sur le respect de la personne humaine.
Parmi les nombreuses questions prises en compte par le RGPD, la recherche scientifique occupe une place importante et le législateur européen a su faire preuve d’un esprit d’équilibre à son égard.
Si les grands principes de la protection des données personnelles s’appliquent aux activités de recherche, le texte reconnaît aussi leur légitimité et s’attache à mettre en place un régime spécifique offrant une latitude particulière aux chercheurs. Le RGPD affirme ainsi la compatibilité entre la protection des droits fondamentaux et la conduite des activités de recherche, sans opposer l’une à l’autre ...

Téléchargez le : GUIDE POUR LA RECHERCHE