Nos tutelles

CNRS Université de Toulouse

 

Le réseau des MSH

Réseau national des MSH

Rechercher



Langue            

Réseaux sociaux

Actualités Appels à Projets


Téléchargez la dernière Newsletter
du Service Partenariat et Valorisation
de la MSHS-T :






Accueil du site > Accueil > Actualités

Face à l’urgence : des scientifiques toulousains se mobilisent pour l’écologie politique

Face à l'urgence : des scientifiques toulousains se mobilisent pour l'écologie politique

Dérèglement climatique, effondrement de la biodiversité, contaminations chimiques, nos modes de vie causent des dégâts environnementaux mais aussi sociaux et politiques… or, tout cela ne fait que s’amplifier. Savoir ne suffit pas, il faut inventer de nouvelles façons d’agir.

Propos recueillis par Anne-Claire Jolivet.
Interview de Jean-Michel Hupé, chercheur CNRS, de Laure Teulières et de Steve Hagimont, enseignants-chercheurs de l’Université Toulouse – Jean Jaurès, pour l’Atelier d’écologie politique (Atécopol).

Quel a été votre déclic pour passer à l’action ?

Face aux constats alarmants des conséquences du réchauffement climatique et des autres atteintes environnementales, beaucoup de scientifiques ne savent pas forcément comment intervenir, en particulier à l’intérieur du monde de la recherche.
C’est pourquoi sans doute l’idée d’un collectif expérimental a remporté très vite l’adhésion de plus de 70 chercheuses et chercheurs toulousains.

L’Atelier d’écologie politique (Atécopol) est lancé à Toulouse fin 2018.

Il nous permet d’inventer des moyens d’agir là où nous sommes, dans l’enseignement supérieur et la recherche, et surtout de comprendre que nous sommes légitimes de le faire en qualité de chercheuses et chercheurs.

Lire la suite ... sur le site de l’Exploreur
Le magazine numérique de culture scientifique de l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées



Le carnet hypothèse de l’ATelier d’ÉCOlogie POLitique

L’Atelier d’écologie politique (Atécopol), créé à l’automne 2018, souhaite participer à la construction, à Toulouse et en région Occitanie, d’une communauté pluridisciplinaire de scientifiques travaillant ou réfléchissant aux multiples aspects liés aux bouleversements écologiques.

Dans l’objectif de tisser des liens entre des connaissances dispersées et de réfléchir à la façon de les partager avec l’ensemble de la société, afin d’oeuvrer avec elle aux moyens de réorienter notre trajectoire en changeant en profondeur les modes de fonctionnement socio-économiques actuels (voir le Manifeste fondateur).

L’atelier réunit des chercheur.es d’une très grande variété de disciplines (voir ses participant.es) et de quasiment tous les établissements de recherche du site toulousain.

Parmi ses premières réalisations : un séminaire ouvert au public, ainsi que la publication d’une tribune dans Le Monde appelant à une réflexion profonde sur le positionnement des chercheur.es.

Ce carnet en ligne vise à rendre compte des travaux de l’atelier, à suivre aussi sur Facebook et Twitter.