Nos tutelles

CNRS Université de Toulouse

 

Le réseau des MSH

Réseau national des MSH

Rechercher



Langue            

Réseaux sociaux

Actualités Appels à Projets


Téléchargez la dernière Newsletter
du Service Partenariat et Valorisation
de la MSHS-T :


MSHS-T_Newsletter
septembre_2018




Accueil du site > Valorisation > Press Book, Interviews

Le Monde des livres : L’Art de la préhistoire », sous la direction de Carole Fritz.

Le Monde des livres : L'Art de la préhistoire », sous la direction de Carole Fritz.

Chaque jeudi, « Le Monde des livres » partage ses conseils de lecture avec les abonnés de « La Matinale ».
Le Monde : Lire l’intégralité de l’article de Philippe Dagen

LES CHOIX DE LA MATINALE :
Ouvrir grand les yeux sur l’art préhistorique, les frères Grimm au pinceau d’Arthur Rackam, les dix numéros du grinçant « Journal des assassins » ou encore une histoire culturelle de la robe : nos critiques littéraires ont sélectionné les plus beaux livres à offrir pour les fêtes.

HISTOIRE. « L’Art de la préhistoire », sous la direction de Carole Fritz

L’Art de la préhistoire, ouvrage collectif conçu sous la direction de Carole Fritz, est appelé à devenir une référence. De Lascaux à Chauvet, les grottes européennes célèbres sont là, évidemment, mais aussi l’Afrique australe, la Chine, le Pérou, le Texas et l’Australie.

Le corpus s’est immensément accru et s’est enrichi de splendeurs auxquelles la qualité des images et de leur impression rend justice, comme il est de tradition chez Citadelles & Mazenod.

Ce grand livre est aussi un beau livre.
Son premier mérite est donc de faire ouvrir les yeux sur des œuvres importantes et souvent peu connues.

Le second est de développer des analyses novatrices : sur la circulation des populations et donc des styles ; sur les iconographies animales et humaines, les probables symboles de la fécondité et ceux de la mort ; sur les matériaux et les instruments employés.

Si ces observations ne résolvent pas la question du sens – peut-elle être résolue ? -, elles font accéder à une compréhension au plus près des œuvres et de leur exécution par ces hommes – ou ces femmes ? – dont les créations laissent toujours aussi admiratif et perplexe.

Philippe Dagen