Nos tutelles

CNRS Université de Toulouse

 

Le réseau des MSH

Réseau national des MSH

Rechercher



Langue            

Réseaux sociaux

Actualités Appels à Projets


Téléchargez la dernière Newsletter
du Service Partenariat et Valorisation
de la MSHS-T :


MSHS-T_Newsletter_Octobre_2017




Accueil du site > Accueil > Actualités

JOURNÉE D’ÉTUDES PROGEDO :

Production et gestion des données en sciences sociales

Le 27 juin 2017 de 9h à 13h, cette journée d’étude à rassemblée une cinquantaine de participants à la Bibliothèque de l’Arsenal de Université Toulouse 1 Capitole (11, Rue des Puits Creuses à Toulouse).

L’objectif central de cette journée : mieux faire connaitre le vaste ensemble de statistiques et d’enquêtes publiques de belle qualité produites en France, ainsi que l’utilisation de ces données quantitatives dans les communautés de recherche en sciences humaines et sociales.
Pour ce faire des chercheurs et des spécialistes de la production, du traitement et de l’analyse de données, sont intervenus pour expliciter comment ces données s’articulent et viennent enrichir leurs projets de recherche.



Le programme :


  • 9h - 9h25
    Introduction : Pascal GAILLARD, Directeur de la MSHS-T et Jérôme FERRET, Maître de conférences en sociologie, HDR Ut1 Capitole et Directeur adjoint de la MSHS-T.

  • 9h25 - 9h50
    Thibault LAURENT, Ingénieur statisticien CNRS, dans le groupe MADS (Mathématiques de la Décision et Statistique) à la Toulouse School of Economics (TSE-R).
    Quelques exemples d’utilisation de données libres en sciences sociales et économiques.
    La communication porte sur deux projets ayant nécessité l’utilisation de données libres. Dans le premier (Chakir et al., 2017), nous avons cherché à prédire l’usage des sols (usage urbain, agricole, forêts, prairies et sols naturels) à partir de covariables facilement accessibles issues pour la plupart de l’Open Data (GADM, Corine Land Cover, etc…).
    Dans le second projet, nous nous intéressons au problème d’élections inversions (de Mouzon et al., 2016), comme cela s’est produit lors de la dernière élection présidentielle américaine remportée par Donald Trump.
    En utilisant les données du ministère de l’intérieur sur la dernière élection présidentielle française, nous montrons qu’en choisissant un mode de scrutin plutôt qu’un autre, cela peut conduire dans certaines situations à l’élection d’un candidat sans que celui n’ait besoin du vote populaire.
    Références :
    Chakir R., Laurent T., Ruiz-Gazen A., Thomas-Agnan C. et Vignes C. (2017). Prédiction de l’usage des sols sur un zonage régulier à différentes résolutions et à partir de covariables facilement accessibles. Revue économique, 68.
    de Mouzon O., Laurent T., Lebreton M. et Lepelley D. (2016). The IAC Probability of a Divided Verdict in a Simple U.S. Presidential Type Election. TSE Working Paper, 16(671).

  • Vous pouvez télécharger la synthèse de la communication de Thibault LAURENT au format PDF via ce lien]

  • 9h50 - 10h15
    Cyrille DELPIERRE, Epidémiologiste, Directeur de recherche INSERM. Responsable de l’équipe "Cancer et maladies chroniques : Inégalités Sociales de Santé, accès primaire et secondaire aux soins" au Laboratoire d’Épidémiologie et Analyses en Santé Publique (LEASP - Inserm - Université Toulouse 3 Paul Sabatier). Membre de l’IFERISS (Institut Fédératif d’Etudes et de Recherches Interdisciplinaires Santé Société).
    Utilisation des données publiques pour l’étude des inégalités sociales de santé.

  • Vous pouvez télécharger la synthèse de la communication de Cyrille DELPIERRE au format PDF :
    Synthese_Cyrille_Delpierre


  • 10h15 - 10h40
    Elsa MARTIN, Docteur en Sociologie, Lauréate du Prix de Thèse 2016 de la MSHS-T.
    Mobiliser les données INSEE en SHS.
    La communication porte sur l’utilisation des données INSEE dans le cadre d’un travail de thèse conduit en sociologie qui porte sur les effets des politiques publiques patrimoniales.  Largement mobilisées au cours de l’enquête, notamment pour réaliser un état des lieux des populations résidentes et comprendre l’impact des politiques publiques sur l’attractivité résidentielle, les données de l’INSEE ont été exploitées à plusieurs échelons (communes, quartiers) et ce, dans le temps. 
    La communication propose de revenir sur la façon dont le chercheur s’est procuré les données ; d’aborder la question de la multiplicité des découpages territoriaux à laquelle le chercheur doit faire face (IRIS, commune, territoires patrimoniaux, économiques, etc.) ; d’exposer de façon concrète la manière dont ces données quantitatives ont été utilisées, voire complétées par d’autres bases de données disponibles.

  • Vous pouvez télécharger la synthèse de la communication de Elsa MARTIN au format PDF :
    Synthese_Elsa_Martin





  • 10h40 - 11h05
    Benoit TUDOUX, Ingénieur d’études CNRS, LISST (Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, Territoires) Université Toulouse Jean Jaurès) et Michel GROSSETTI, Directeur de recherche CNRS, LISST.
    A partir d’une analyse secondaire des déclarations annuelles de données sociales (DADS), nous analysons les différences géographiques de salaires en tenant compte à la fois des effets spécifiques des territoires et des effets de compositions des emplois (métiers et secteurs d’activités).
    En nous appuyant sur une nomenclature fine d’emplois (PCS), nous mettons en avant que les disparités territoriales observées ne dépendent pas uniquement d’une productivité plus ou moins forte mais s’expliquent globalement par la structure des emplois.

  • 11h05 - 11h30
    Amélie VAIRELLES, Responsable de la communication, PROGEDO (PROduction et GEstion des DOnnées en sciences sociales). 
    PROGEDO est la Très Grande Infrastructure de Recherche (TGIR) dédiée aux données d’enquêtes pour la recherche en sciences sociales. Un panorama du champ d’action de l’infrastructure sera dessiné à travers une présentation des usages et des données de PROGEDO.

  • Vous pouvez télécharger la synthèse de la communication de Amélie VAIRELLES au format PDF :
    Synthese_Amelie_Vairelles





  • 11h30 - 11h55
    Arianna CAPORALI, Ingénieur à Institut national d’études démographiques (INED).
    Le programme international GGP : thèmes, méthodologie, données et utilisation.
    Cette présentation vise à fournir une vue d’ensemble de l’offre du projet international « Generations and Gender Programme » (GGP).
    Après un court historique du projet, ses enquêtes et sa base contextuelle sont décrites, ainsi que les données disponibles et leurs outils d’exploration en ligne. La richesse et les caractéristiques des données de GGP se prêtent à de nombreuses possibilités de recherches, notamment de comparaisons internationales, sur les causes et les conséquences des changements démographiques.
    La présentation se termine avec les perspectives de GGP.

  • Vous pouvez télécharger la synthèse de la communication de Arianna CAPORALI au format PDF :
    Synthese_Arianna_Caporali


  • 11h55 - 13h
    Échanges avec le public.

Cette demi-journée sera suivie d’un buffet

Cette Journée d’études est organisée par la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société de Toulouse (MSHS-T).


Le programme au format pdf :

Programme_Journée_Etudes




Petite Sitographie


  • PROGEDO
    Acronyme de PROduction et GEstion des DOnnées – est une Très Grande Infrastructure de Recherche chargée d’impulser et structurer une politique publique des données pour la recherche en sciences sociales. Elle intéresse particulièrement la recherche en droit, économie, géographie, gestion, histoire, sciences politiques et sociologie.

Données françaises
Les données sont des ressources rares, coûteuses, souvent collectées sur fonds publics. Nombre de producteurs de ces données ont, faute d’archivage sur le long terme et de documentation adéquate, perdu des données qui ne peuvent ainsi ni être réutilisées par eux-mêmes ni par d’autres. PROGEDO contribue, par le biais du département CESSDA France à répondre à ces problématiques d’archivage, de documentation et de diffusion des données françaises pour la recherche en sciences humaines et sociales.

Bases internationales
Les chercheurs français en sciences humaines et sociales ne travaillant pas exclusivement sur des problématiques à caractère national, la préoccupation de la TGIR s’est également portée sur l’accès aux données internationales. De plus, les données concernant la France n’étant pas uniquement collectées au niveau national, ces bases peuvent également être une source intéressante pour les recherches sur un périmètre national.

Archives européennes
PROGEDO est membre de CESSDA (Consortium of European Social Science Data Archives), l’infrastructure européenne pour les centres nationaux d’archives en sciences sociale.

Équipements d’excellence
Financés dans le cadre du programme « Investissements d’avenir » pour soutenir la mise en œuvre d’équipements d’excellence, les EQUIPEX sont des projets répondant aux besoins des communautés de recherche pour réaliser des travaux au meilleur niveau mondial, au service de l’accroissement des connaissances et de l’innovation. En sciences humaines et sociales, les bibliothèques et bases de données numériques sont au centre des projets retenus. Ce consortium qui met en réseau différentes banques de micro-données européennes pour la recherche en SHS, stimule la coopération entre les membres afin de proposer des services utiles au développement de recherches nationales et internationales.


  • INED
    L’Institut national d’études démographiques est un organisme public de recherche spécialisé dans l’étude des populations, partenaire du monde universitaire et de la recherche au niveau national et à l’international.

Generations and Gender Programme (GGP)
Le programme international GGP est un système d’enquêtes nationales qui prévoit sur plusieurs années le recueil et l’analyse de données socio-démographiques de la population de chacun des pays participants. Le principal objectif du programme est d’améliorer notre compréhension des changements démographiques et sociaux et des facteurs qui les influencent, avec une attention particulière portée aux relations entre parents et enfants (générations) et entre partenaires (genre).


[Sites consultés le 2 juin 2017].