Nos tutelles

CNRS Université de Toulouse

 

Le réseau des MSH

Réseau national des MSH

Rechercher



Langue            

Réseaux sociaux

Actualités Appels à Projets


Téléchargez la dernière Newsletter
du Service Partenariat et Valorisation
de la MSHS-T :


Newsletter_Novembre_2017




Accueil du site > Accueil > Actualités

Conférence « La science libre et ouverte, bien commun de l’humanité »

Le 3 mai 2017 Bruxelles

Conférence « La science libre et ouverte, bien commun de l’humanité »

Michèle Rivasi, eurodéputée écologiste, organise une conférence sur l’open science au Parlement Européen le mercredi 3 mai 2017 de 10h à 13h.

Résumé

La protection du savoir face aux intérêts privés est une condition essentielle pour rétablir la crédibilité de la science, à l’heure où les canulars et le climato scepticisme gagnent les plus hautes sphères de la vie politique.

L’ère numérique offre des moyens extraordinaires pour diffuser la connaissance et permettre à tous les chercheurs du monde de s’enrichir mutuellement. Pourtant, aujourd’hui en Europe, le travail des chercheurs est capté par l’industrie de la publication scientifique, qui récupère les droits d’auteurs sur les articles jusqu’à 70 ans après la mort du dernier co-auteur et fait payer des sommes considérables aux lecteurs de ces articles ou, quand ils sont en accès libre, aux organismes de recherche eux-mêmes.

Au contraire, les données produites par les chercheurs (mesures, articles, codes…) devraient être protégées comme un bien commun de l’humanité, utilisables par tous et possédées par personne. Sans ces données, il ne peut y avoir de reproductibilité des études scientifiques, ni de discussion sur leurs conclusions, ni de confiance dans les décisions politiques qui en découlent.

Le citoyen n’a d’autre choix que de suivre la science aveuglément ou de la rejeter. La véritable démocratisation du gouvernement des experts suppose donc de garantir à chacun l’accès aux publications et aux données de la recherche publique.

Dans ce contexte, la conférence organisée au Parlement Européen vise à promouvoir l’accès libre et gratuit à la production de la recherche publique.

Horst Hippler, professeur de physique chimie à l’université Karlsruhe, président de la Conférence des Recteurs Allemands, à la tête du projet DEAL (projet qui vise à négocier des contrats plus équilibrés entre les universités allemandes et les maisons d’édition scientifique).

Daniel Spichtinger, chargé des politiques sur l’open access à la Direction-Générale Recherche et Innovation de la Commission Européenne

Marie Farge, directrice de Recherche au CNRS et à l’ENS et spécialiste du système des publications scientifiques. Elle a notamment rédigé les recommandations du comité d’éthique du CNRS sur les relations entre maisons d’édition scientifique et chercheurs.

Tim Smith, chargé du groupe Collaboration et Applications au CERN, moteur du projet Zenodo, une plateforme en ligne qui permet aux chercheurs de partager gratuitement et librement leurs articles scientifiques.

modalités
La conférence sera en français et en anglais, et est gratuite et ouverte à tous sur inscription (préférable).

lieu : Parlement européen
salle ASP A5E1
60 Rue Wiertz
1047 Bruxelles
Belgique