Nos tutelles

CNRS Université de Toulouse

 

Le réseau des MSH

Réseau national des MSH

Rechercher



Langue            

Réseaux sociaux

Actualités Appels à Projets


Téléchargez la dernière Newsletter
du Service Partenariat et Valorisation
de la MSHS-T :


Newsletter_Novembre_2017




Accueil du site > Accueil > Actualités

Agir pour prévenir la radicalisation.

Projet PRACTICIES.

Le Jeudi 11 Mai 2017 9h – 17h à l’Amphithéâtre de l’IFRASS

2 bis, Rue Émile Pelletier 31100 Toulouse. Métro « Basso Cambo »

Comité d’organisation :

Séraphin ALAVA, Chef de file du projet Practicies
Hasna HUSSEIN, sociologue des médias et du genre
Rasha NAGEM, assistante recherche.

PROGRAMME

8h30- 9h00 : Accueil des intervenant-e-s

9h00- 9h45 : Mot d’ouverture par Séraphin ALAVA

Mot de M. Jean-Luc MOUDENC, Maire de Toulouse Métropole Mot de Mme. Marie-Christine Jaillet, Vice présidente en charge de la Recherche Mot du directeur général de l’IFRASS

9h45- 10h15 : Présentation du projet de recherche PRACTICIES par Séraphin ALAVA

10h15- 10h30 : Pause

10h30- 11h15 : « ‘Rien à faire, rien à perdre’, récits de vie et supports d’approche pédagogique du ‘radicalisme’ violent » par Natacha DAVID et Isabelle SERET (Ville de Schaerbeek)

11h15- 11h 45 : « Témoignage et actions » par Dominique BONS (Association Syriens ne bouge)

11h45- 12h15 : « Comment les mères peuvent-elles contrer l’extrémisme violent au sein de leur foyer ? » par Saliha BEN ALI (S.A.V.E. Belgium)

12h15-12h45 : Discussion

12h45- 14h00 : Pause déjeuner

14h00-14h45 : « Nour. Pourquoi n’ai-je rien vu venir ? » par Rachid BENZINE

14h45- 15h00 : Discussion 15h00-15h15 : Pause

15h15- 16h00 : « Lettres à Nour » par Rachid BENZINE et Hasna HUSSEIN

16h00- 16h30 : « Quand la fiction devient un outil de prévention » par Hasna HUSSEIN

16h30-16h45 : Discussion

16h45-17h00 : Mot de clôture

17h00-18h00 : Pot de clôture

Les intervenants :

Séraphin ALAVA : Professeur en Sciences de l’éducation à l’Université de Toulouse 2 Jean Jaurès. Expert Unesco en matière de liens entre « médias sociaux et radicalisation » et sociologue du cyberespace et des usages numériques des jeunes.

Natacha DAVID : Chargée de projet « Prévention Radicalisation » pour la commune de Schaerbeek. Auteure, accompagnatrice en récit de vie, analyste socio-politique (monda arabe, cultures religieuses, migrations et dimension de genre), participation à la réalisation de supports pédagogiques sur la radicalisation à partir de récits de vie de jeunes belges.

Isabelle SERET : Conception et mise en œuvre du projet « Rien à faire, rien à perdre » en partenariat avec le réseau international de sociologie clinique, auteure, formatrice et intervenante en récit de vie et sociologie clinique, formée en victimologie appliquée.

Dominique BONS : Fondatrice de l’Association « Syriens ne bouge Agissons » et Experte en matière de liens avec les familles touchées par la radicalisation. Elle a acquis par sa propre expérience une bonne connaissance du processus de radicalisation. Fondatrice de l’Association « S.A.V.E.Belgium- Extremism » ayant prévention et la sensibilisation de l’extrémisme violent.

Hasna HUSSEIN : Sociologue des médias et du genre. Experte Unesco en matière de liens entre « médias sociaux et radicalisation », auteure du carnet de recherche sur le thème Contre-discours radical (http://cdradical.hypotheses.org).

Rachid BENZINE : Islamologue, historien, écrivain et enseignant à l’IEP d’Aix-en-Provence. Il est l’auteur de plusieurs publications dans ce domaine ainsi que dans le domaine de la radicalisation dont « Nour. Pourquoi n’ai-je rien vu venir ?, Seuil, 2016 ».