Nos tutelles

CNRS Université de Toulouse

 

Le réseau des MSH

Réseau national des MSH

Rechercher



Langue            

Réseaux sociaux




Accueil du site > Accueil > Actualités

CNRS : Défi AUTON AAP 2017

Autonomie et maintien de l’inclusion sociale

En 2016, le défi AUTON a structuré et soutenu cinq consortia interdisciplinaires, réunissant 31 unités de recherche relevant de 7 Instituts du CNRS.

En 2017, le CNRS souhaite faire émerger de nouveaux projets relevant de démarches qui mettent en valeur l’interdisciplinarité, avec une emphase particulière sur des projets animés ou co-animés par des laboratoires relevant de l’INSHS.

Périmètre de l’appel pour 2017 :

L’AAP 2017 encourage de nouvelles candidatures, soit pour soutenir de nouveaux consortia, soit pour enrichir les consortia existants (des projets moins structurés peuvent être concernés).

Les propositions soumises, fortement interdisciplinaires, pourront traiter les domaines suivants :

- facteurs structurant le sentiment d’identité et le maintien d’une image satisfaisante et positive de soi,
- environnement culturel des personnes en situation de fragilité,
- outils de communication adaptés,
- stimulations physiques, psychologiques et/ou cognitives dans le domaine de l’art, de la culture ou du sport
Les alliances possibles entre invariants humains, comportements, technologies et organisations sociales et relationnelles qui facilitent le maintien de l’autonomie et l’inclusion sociale peuvent être considérées.

- Les projets prenant en compte l’articulation du genre et de l’autonomie seront examinés avec intérêt.Texte de l’appel à projet : http://www.cnrs.fr/mi/IMG/pdf/texte-auton-aap2017.pdf
Date limite de candidature : 21 Décembre 2016 à midi
Le formulaire complété (5 pages maximum) doit être obligatoirement déposé sur l’application SIGAP à l’adresse : https://sigap.cnrs.fr/sigap/web/connexion.php

SIGAP est une application développée par le CNRS. Pour consulter les documents destinés à vous aider cliquer ici

Pour obtenir des informations :
Pascal Sommer (responsable scientifique du Défi)
La Mission pour l’interdisciplinarité