Nos tutelles

CNRS Université de Toulouse

 

Le réseau des MSH

Réseau national des MSH

Rechercher



Langue            

Réseaux sociaux

Actualités Appels à Projets


Téléchargez la dernière Newsletter
du Service Partenariat et Valorisation
de la MSHS-T :
WHAT’S APPELS






Accueil du site > Plateformes > Plateforme Universitaire de Données > Les Actualités PUD

Séminaire du médialab
Le chiffre est-il toujours un instrument de pouvoir ?

mardi 25 février 2020

Séminaire du médialab Le chiffre est-il toujours un instrument de pouvoir ?

Les Réflexions historiennes d’Émilien Ruiz et Fabrice Cahen à propos d’un lieu commun.

mardi 25 février 2020
14:00 ⇥ 16:00
Salle du LIEPP,
254 Boulevard Saint-Germain,
75007 Paris

S’inscrire : cliquez ici
Plus d’informations : sur les Séminaire du médialab

Résumé

De longue date, la relation entre les “chiffres” et les pratiques de pouvoir a fait l’objet d’importantes interrogations (au nom de valeurs tantôt démocratiques tantôt libérale) auxquelles les chercheurs en sciences sociales ont tenté de répondre.

Tribunes, thèses, monographies et ouvrages collectifs se succèdent pour analyser ou mettre en cause tant la capacité de ces statistiques à objectiver des phénomènes sociaux que les risques liés à leurs usages et mésusages.
Mais ces discours critiques tendent à contourner un certain nombre de questions : les statistiques sont-elles intrinsèquement des instruments de gouvernement ? Leur performativité va-t-elle vraiment de soi ?
Pour répondre à de telles questions, des études empiriques approfondies appuyées sur une meilleure précision conceptuelle (quel gouvernement ? quels nombres ?) semble aujourd’hui nécessaire.
Point d’étape dans une réflexion collective au long cours (menée avec Catherine Cavalin et Fanny Malègue), cet exposé visera à soumettre à la discussion quelques pistes en vue d’un nouvel examen, comparatiste, du rôle des nombres dans les pratiques de gouvernement en longue durée.

Biographies de Fabrice Cahen et Émilien Ruiz

Fabrice Cahen, historien, chercheur à l’INED et membre du groupe Esopp (EHESS-CRH & Sciences Po) est spécialiste de l’histoire des politiques de reproduction et de population. Parmi ses publications : "La raison statistique au service des travailleurs. Jacques Ferdinand-Dreyfus et les assurances sociales (1912-1940)", Histoire & mesure.

Émilien Ruiz, historien, assistant professor à Sciences Po (CHSP) et maître de conférences détaché de l’université de Lille (IRHiS) est spécialiste de l’histoire des politiques de la Fonction publique. Parmi ses publications : "Légitimer par les nombres, à propos d’une autre fonction des outils quantitatifs", Statistique et Société.