Nos tutelles

CNRS Université de Toulouse

 

Le réseau des MSH

Réseau national des MSH

Rechercher



Langue            

Réseaux sociaux




Accueil du site > Recherche > Manifestations scientifiques

Séminaire de formation en psychoacoustique

Mesures acoustiques, enregistrements et psychoacoustique des instruments du quatuor

La MSHS-T avec la plateforme PETRA a animé un stage de psychoacoustique pour un groupe de 7 luthiers de l’association ALADFIet spécialisés dans la fabrication et la rénovation d’instruments à cordes. Les luthiers ont pu acquérir les bases théoriques de la psychoacoustique et se former à l’utilisation des outils d’enregistrement et d’analyse du son, dans le but d’intégrer une approche perceptive à leur travail sur le son des instruments.

Préambule

Il y a toujours eu, entre les praticiens et les scientifiques, un dialogue productif permettant aux uns de faire progresser leur savoir-faire en demandant aux autres d’objectiver autant qu’ils le pouvaient, leurs processus de fabrication.
Si quelques ouvrages existent maintenant pour expliquer de façon plus ou moins adaptée les bases de l’acoustique et de la perception des sons, un stage peut permettre de mettre en place rapidement les idées générales et les procédés d’analyse, ainsi que d’instaurer ce dialogue et permettre aux luthiers de faire très rapidement progresser leur expertise.
Ainsi, ce stage abordera à la fois les bases acoustiques, quelques éléments permettant de procéder à une analyse facile et efficace des phénomènes sonores sur ordinateur, avec pour objectif global de pouvoir comprendre les attentes des instrumentistes et adapter aux mieux les instruments produits à ces attentes.

Objectifs du stage

Donner aux stagiaires les moyens concrets d’aborder l’acoustique de manière globale par une approche technique, pratique et méthodique depuis la recherche de sonorité au cours de la fabrication jusqu’à la perception de l’auditeur.
Pour cela, les thèmes définis et les travaux dirigés permettront aux stagiaires d’acquérir au fur et à mesure de la semaine, les moyens d’appliquer les fondamentaux de l’acoustique au sein même de leur atelier et particulièrement dans leur relation aux musiciens.

Thèmes abordés

  • les bases de l’acoustique
  • l’enregistrement numérique
  • l’analyse temps-fréquence sur ordinateur
  • la perception des sons
  • les tests psycho acoustiques
  • la compréhension du questionnement des musiciens (quelques notions de linguistique)
  • la formalisation des tests (quelques notions de perception)
  • le traitement simple des résultats
  • la formalisation des réponses

Thèmes définis

  • Quel rapport existe-t-il entre l’analyse d’un son et sa perception ?
  • Comment quantifier une différence perçue entre deuxsons ?
  • Comment faire le lien entre le geste du luthier et la qualité du son perçue ?
  • Faut-il choisir entre l’expression libre de l’auditeur ou le questionnement ?
  • Peut-on classer et hiérarchiser des réponses à des stimuli ? Et quelles valeurs attribuer aux résultats ? Etc...

Travaux dirigés

  • Les caractéristiques acoustiques Hauteur, justesse, intensité, sonorité, portée, timbre. Pour cela, nous utiliserons les sons enregistrés sur place par les stagiaires
  • Nous évoquerons les tests auditifs et également les recherches en cours sur certains sujets de qualité de salles de spectacle ou d’instruments de musique afin d’imaginer ensemble des adaptations de ces protocoles afin de répondre au plus près à la demande des luthiers.
  • Les outils spécifiques de l’acoustique Nous proposerons des explications complètes et des ateliers d’utilisation des analyses acoustiques pertinentes en audition et en acoustique (en particulier les analyses temps fréquences et les spectres). Applications de la formation acoustique à la lutherie Grâce aux étapes réalisées en début de formation, trois applications concrètes seront mises en œuvre.

1re application

Basée sur le savoir-faire des luthiers. À partir du réglage d’un chevalet, nous effectuerons des mesures de ses fréquences de résonances, puis après l’installation du chevalet sur un violon nous proposerons d’élaborer des tests d’écoute pour chaque étape du réglage.

2e application

Destinée à l’apprentissage des logiciels d’analyse acoustique. Les stagiaires réaliseront une analyse et une interprétation des résultats des tests d’écoute à l’aide du logiciel de catégorisation perceptive.

3e application

Elle mènera à la compréhension des mécanismes de la perception auditive. Les verbalisations produites par les stagiaires au cours des écoutes seront traduites en termes de fonctionnement du système auditif.

Cet exemple, centré sur le réglage du chevalet, peut bien sûr être étendu à d’autres problématiques comme celles des archets, ad libitum... Afin d’optimiser les applications possibles en atelier dès le retour de formation des stagiaires, il sera demandé aux inscrits de proposer un sujet d’étude pratique correspondant à leur propre expérience.

Outils pédagogiques
Matériels d’enregistrement
Logiciel de tests et analyses psycholinguistiques
Matériel de tests et de mesures des sons
Chaque stagiaire devra venir avec son ordinateur portable.